Génocide au Rwanda : un homme interpellé en France et mis en examen pour "génocide" et "crimes contre l'humanité"

Le suspect a été placé sous contrôle judiciaire. Le parquet national antiterroriste indique qu'il nie son implication dans le génocide des Tutsi au Rwanda. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nom de victimes du génocide au Rwanda. (SIMON WOHLFAHRT / AFP)

Un septuagénaire a été mis en examen en France jeudi 16 septembre pour "génocide, complicité de génocide, crimes contre l'humanité, complicité de crimes contre l'humanité, et participation à une entente établie en vue de la préparation de l'un de ces crimes", a appris franceinfo jeudi soir auprès du parquet national antiterroriste (Pnat), confirmant une information du Parisien.

"A ce stade, il est reproché à Isaac K. son implication dans le génocide des Tutsi commis en 1994 au Rwanda, notamment sur le ressort de la préfecture de Gitarama", précise le Pnat dans un communiqué. Cette mise en examen intervient dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en 2009. Les investigations ont été menées par l'Office central de lutte contre les crimes contre l'humanité, qui s'est déplacé plusieurs fois au Rwanda. Le suspect "a contesté les faits lors de son interrogatoire de première comparution devant le juge d'instruction", précise le parquet. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Né au Rwanda, Isaac K. est arrivé en France après les massacres. Il est devenu enseignant et a été naturalisé français en 2002. L'année suivante, en son absence, il a été reconnu coupable de participation au génocide par un tribunal rwandais. Il faisait l'objet d'une notice rouge d'Interpol et a été interpellé en juin 2007 par la police à l’aéroport Roissy-Paris-Charles de Gaulle. En 2008, la cour d'appel de Paris a rejeté la demande d'extradition du Rwanda.

L'année suivante, en 2009, le Collectif des parties civiles pour le Rwanda a déposé une plainte avec constitution de partie civile, ce qui a permis de lancer des investigations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Génocide au Rwanda

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.