À Cannes, l'artiste franco-camerounais Barthélémy Toguo dévoile son univers foisonnant et engagé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
À Cannes, l'artiste franco-camerounais Barthélémy Toguo dévoile son univers foisonnant et engagé
Article rédigé par
Faustine Mazereeuw - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture

À coups de sculptures, peintures ou installations étonnantes, l'artiste touche-à-tout Barthélémy Toguo expose son œuvre humaniste et colorée au Centre d'art La Malmaison à Cannes.

C'est une exposition difficile à décrire, à l'image de l'art de son créateur, qui se tient en ce moment au Centre d'art Malmaison de Cannes. Intitulée "Kingdom of faith", l'artiste franco-camerounais Barthélémy Toguo y livre 42 œuvres éclectiques. Sculptures, peintures ou photographies, ce touche-à-tout ne se laisse enfermer dans aucune case. 

Un artiste engagé

Barthélémy Toguo est avant tout un humaniste animé par un véritable "Désir d'humanité" qui a donné son nom à une autre exposition visible jusqu'au 5 décembre au quai Branly à Paris. Parmi les grands thèmes qui inspirent l'artiste, il y a l'exil et la migration. Dans une salle, des tampons administratifs en forme de visage humain, des cartons imprimés de motifs bananes au sol... Ici, tout est symbole de l'impitoyable loi des frontières et vise à questionner le public. "Avec ces cartons banane, Barthélémy dénonce l'exploitation de certains pays pour leur agriculture", décrypte Hanna Baudet, commissaire de l'exposition et directrice adjointe du Pôle Art Moderne et Contemporain de Cannes.

Migration et exil : des thèmes récurrents chez Barthélémy Toguo. (France 3 Côte d'Azur)

Porter la voix des oubliés

Engagé, Barthélémy Toguo est aussi un artiste témoin. Témoin du monde qui l'entoure qu'il retranscrit à sa manière, témoin des gens oubliés, de la nature qu'il célèbre dans son œuvre. Pour Kingdom of Faith, l'artiste a recueilli des cartes postales écrites par des jeunes filles pendant le génocide du Rwanda. Une façon de porter des voix oubliées, des petites histoires écrasées par le poids de la grande.

Dans une autre salle, c'est un retour à la terre qui se joue au sens le plus littéral : un carré de terreau jonche le sol, comme s'il attendait d'être ensemencé. Sur les murs sont exhibées des figures étranges et poétiques, sortes de créatures mi-humaines mi-plantes. “Il y a un lien très fort entre création et nature. Si on regarde les œuvres de cette salle on a des figures humaines dont il sort des lianes, des feuilles... On a vraiment un lien entre homme et nature", explique Hanna Baudet.

De la terre à même le sol en plein milieu de l'exposition... L'œuvre de Barthélémy Toguo peut parfois être déroutante. (France 3 Côte d'Azur)

Après avoir exposé dans les musées internationaux les plus prestigieux, Barthélémy Togo s'est rapproché de son pays natal depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Il y a récemment acquis un nouvel atelier et compte bien diffuser ses créations sur le continent africain.

Exposition "Kingdom of Faith", jusqu'au 14 novembre au Centre d'art Malmaison de Cannes - 47 boulevard de la Croisette - Tous les jours de 10h à 19h - Prix : 6 euros

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Génocide au Rwanda

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.