République démocratique du Congo : le Nyiragongo est entré en éruption

Publié Mis à jour
République démocratique du Congo : le Nyiragongo est entré en éruption
FRANCE 2
Article rédigé par
V.Lerouge, F.Cardoen - France 2
France Télévisions

La ville de Goma (République démocratique du Congo) a craint le pire, samedi 22 mai, avec l'éruption soudaine du volcan Nyiragongo. Si les coulées de lave se sont d'abord stoppées à la périphérie de la ville, elles ont atteint dimanche 23 l'aéroport.

Un fleuve de lave, encore fumante. La coulée s'est arrêtée aux portes de Goma, la capitale, mais a englouti plusieurs villages sur son passage, et dévasté des maisons. "Il y a les gens, la population qui ont perdu les biens, (…) d'autres, peut-être, qu'il y a aussi des pertes, des morts, on ne sait pas", témoigne une habitante de Goma. Le volcan Nyiragongo (République démocratique du Congo) s'est réveillé samedi 22 mai, en fin de journée.

Besoins "en eau et en nourriture"

Des flammes géantes ont rapidement embrasé la montagne, tandis une coulée de lave de 400 mètres de large s'est glissée vers la ville, ravageant les premiers bâtiments, sous le regard pétrifié des habitants. "J'ai vu le volcan qui nous a envahi, explique un homme. Il était environ 18 heures, on a vu les flammes dépasser des collines et on a tous été surpris." 7 000 habitants ont fui vers le Rwanda, situé à 15 kilomètres. "Maintenant, la priorité pour les organisations humanitaires, c'est de se rendre sur place", explique Tom Peyre-Costa, porte-parole d'une organisation humanitaire internationale, qui anticipe "des besoins importants potentiels en eau et en nourriture". Les mouvements de panique auraient fait cinq morts, selon les autorités.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers République démocratique du Congo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.