Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Plongée dans l'est de la République démocratique du Congo, où le groupe rebelle M23 sème le chaos

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
République démocratique du Congo : le chaos dans l’est du pays
République démocratique du Congo : le chaos dans l’est du pays République démocratique du Congo : le chaos dans l’est du pays (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2
Plus d’un demi-million de personnes ont atterri dans des camps de réfugiés. Sur place, les ONG et le gouvernement sont dépassés.

Ils se sont installés là où ils pouvaient dans des champs, sous de simples bâches en plastique tout autour de la grande ville de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo. Le nombre de déplacés fuyant les combats ne cesse d'augmenter. "Mes enfants sont partis mendier, ils vont ramener de quoi manger. On n’a pas de douche ni même de toilettes. J’ai tout perdu, je n’ai même pas de quoi nourrir ma famille. Je suis à bout", témoigne Joséphine, une réfugiée dont le village a été attaqué par les rebelles du M23. 

Un groupe soutenu par le Rwanda

Ce groupe, lourdement armé et soutenu par le Rwanda, a repris les armes il y a un an, après dix ans d’absence. Ils se battent contre l’armée congolaise. Ils ont pris le contrôle de plusieurs territoires du Nord-Kivu. Depuis quelques mois, ils gagnent du terrain et se rapprochent de Goma, la capitale provinciale.

Les villages tombent les uns après les autres, forçant les habitants à fuir. Plus d’un demi-million de personnes ont atterri dans des camps de réfugiés. Sur place, les ONG et le gouvernement sont dépassés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.