Cet article date de plus de deux ans.

République démocratique du Congo : évacuation de Goma suite à l'éruption du Nyiragongo

Publié Mis à jour
République démocratique du Congo : évacuation de Goma suite à l'éruption du Nyiragongo
République démocratique du Congo : évacuation de Goma suite à l'éruption du Nyiragongo République démocratique du Congo : évacuation de Goma suite à l'éruption du Nyiragongo (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - B.Delombre, J.Vitaline, T.Godard
France Télévisions

Le volcan Nyiragongo (RDC) est entré en éruption samedi 22 mai, dans la soirée, poussant des centaines de milliers de Congolais à provisoirement quitter leurs habitations. 

Au milieu des décombres et maisons dévastées de Goma (RDC), la roche est, dans la matinée du dimanche 23 mai, encore rougeâtre et fumante. Les coulées de lave se sont figées en pleine rue. Certaines dépassent les trois mètres de haut. "Il y a les gens, la population qui ont perdu les biens, (…) d'autres, peut-être, qu'il y a aussi des pertes, des morts, on ne sait pas", témoigne une habitante de Goma. Aucun bilan humain ni matériel n'a été rendu public. 

Des maisons englouties par la lave

Une mer de lave a envahi les pentes du Nyiragongo (RDC) dans la soirée du samedi 22. Les coulées de laves ont rapidement atteint les routes, sous le regard stupéfait des habitants, avant d'engloutir les premières habitations de Goma, la grande ville la plus proche. "J'ai vu le volcan qui nous a envahi, explique un homme. Il était environ 18 heures, on a vu les flammes dépasser des collines et on a tous été surpris."  Des dizaines de milliers de Congolais ont quitté leur maison afin de trouver refuge au Rwanda, situe à 15 kilomètres. Ils sont désormais de retour, l'éruption ayant cessé durant la matinée du dimanche 23. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.