République démocratique du Congo : le plus grand parc du pays retiré de la liste du patrimoine mondial en péril

Le parc avait été inscrit au patrimoine mondial en péril en 1984.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le parc Salonga en République démocratique de Congo. (UNESCO)

Une bonne nouvelle pour la biodiversité. Le parc national de la Salonga, le plus grand de la République démocratique du Congo (RDC), a été retiré, lundi 19 juillet, de la liste du patrimoine mondial en péril. Une décision qui fait suite aux efforts entrepris pour le préserver, a indiqué l'Unesco.

"Le suivi régulier de la faune sauvage montre que les populations de bonobos demeurent stables (...) malgré les pressions passées et que la population d'éléphants de forêt a lentement commencé à se reconstituer", précise le communiqué. Le Comité a "accueilli favorablement la clarification (...) qui stipule que les concessions pétrolières chevauchant le (parc) sont nulles et non avenues" et que des blocs pétroliers à l'intérieur du parc "seront exclus des futures mises aux enchères".

Créé en 1970 par l'ancien dictateur Mobutu Sese Seko, le parc de la Salonga, d'une superficie de 36 000 Km2, est considéré comme la plus grande réserve de forêt tropicale humide d'Afrique. Il avait été inscrit au patrimoine mondial en péril en 1984.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.