Papa Wemba, le roi de la rumba congolaise, est mort sur scène

Après Prince, un autre grand nom de la musique est mort ce dimanche 24 avril. Papa Wemba est décédé, sur scène, alors qu'il donnait un concert à Abidjan.

France 3

La musique a continué de jouer quelques mesures. Les choristes, au bord du podium, n'ont rien vu. Ce dimanche 24 avril, Papa Wemba s'est écroulé sur scène, le micro à la main, foudroyé par un malaise alors qu'il donnait un concert à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

Le roi de la rumba congolaise mourra deux heures plus tard. Papa Wemba, le rossignol congolais, c'est d'abord une voix et une force de la nature qui déchaîne la ferveur du public. Il a dépoussiéré la rumba congolaise en y ajoutant de la musique électronique.

La réaction de Manu Dibango

En plus d'être un chanteur, Papa Wemba était un personnage, un dandy excentrique qui raffolait des grands couturiers. "On ne peut pas dire d'une mort qu'elle est belle, mais il est mort sur scène et c'est très bien ainsi parce que c'est là qu'il habitait", réagit Manu Dibango, un ami du chanteur. Pendant près de 50 ans, Papa Wemba a chanté la rumba congolaise, mais, plus important encore, il lui a offert un visage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chanteur congolais Papa Wemba lors d\'un concert à Nairobi (Kenya), le 24 août 2014.
Le chanteur congolais Papa Wemba lors d'un concert à Nairobi (Kenya), le 24 août 2014. (TONY KARUMBA / AFP)