Zones dangereuses : un tourisme qui fait polémique

La libération des deux otages au Sahel relance la question sur la responsabilité des touristes dans le choix de leurs destinations. Le site où se trouvaient les deux ex-otages était considéré depuis longtemps comme une zone risquée.

FRANCE 2

Comment savoir si une destination touristique présente des risques particuliers ? C'est sur le site du ministère des Affaires étrangères que se trouvent les informations les plus importantes. Dans les conseils adressés aux voyageurs, plusieurs zones classées rouges, fortement déconseillées par le Quai d'Orsay. Les autorités n'ont pas le pouvoir d'interdire aux touristes de s'y rendre, mais dans ces zones, le risque terroriste est très élevé et généralisé.

Des pays qui tentent d'attirer les touristes

"Quand le ministère des Affaires étrangères indique des zones comme zones rouges, ce n'est pas pour le plaisir, il faut les respecter", a réagi Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères. Ces zones sont en évolution permanente, comme le Bénin, où seule la partie nord du pays est classée rouge. Ces pays considérés risqués tentent pourtant d'attirer des touristes, indispensables économiquement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires de la base française de Gao au Mali, en août 2018. 
Des militaires de la base française de Gao au Mali, en août 2018.  (FRED MARIE / HANS LUCAS / AFP)