Nigéria : les 300 écolières kidnappées ont été libérées

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Nigéria : les 300 écolières kidnappées ont été libérées
franceinfo
Article rédigé par
A. Coutelle, A. Schiller - franceinfo
France Télévisions

Kidnappées vendredi 26 février, les 300 écolières enlevées dans le nord-ouest du Nigéria ont été libérées, mardi 2 mars.

Depuis 2014, les enlèvements d’enfants sont fréquents au Nigéria, particulièrement dans le nord-ouest du pays. Vendredi 26 février, près de 300 écolières ont été kidnappées dans le dortoir de leur pensionnat par des hommes armés. C’est le quatrième enlèvement en trois mois dans cette région. Si elles ont été libérées mardi 2 février, l’ONU s’alarme de cette violence.

Un risque de déscolarisation accrue

"Je suis très heureux. Dieu a donné une fin heureuse à cette épreuve dans laquelle nous nous sommes retrouvés", se réjouit Balarabe Kagara, père d’une écolière libérée. Des repas et des vêtements propres leur ont été distribués. "Elles sont en bonne santé, nous allons les emmener dans des établissements médicaux pour qu’elles soient examinées", a expliqué Bello Matawalle, gouverneur de l’État de Zamfara. Les écoles sont devenues des cibles pour obtenir une rançon ou œuvrer pour des groupes terroristes. Les autorités craignent également une vague de déscolarisation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.