Cameroun, Nigeria : des attentats-suicides commis par des femmes

Ces derniers jours, plusieurs attentats kamikazes ont été commis par des jeunes filles. Une équipe de France 2 revient sur les faits.

France 2

Hier soir, samedi 25 juillet, un attentat-suicide dans un bar a fait au moins 20 morts au Cameroun. Ce matin, un marché du Nigeria a lui aussi été la cible d'un kamikaze.
La terrasse du bar était bondée lorsque la bombe a explosé.

Hier soir, en plein centre de Maroua au nord du Cameroun, une adolescente kamikaze âgée de 12 ans s'approche du bâtiment et actionne sa charge explosive. 20 personnes sont tuées sur le coup et des dizaines de blessés évacués vers l'hôpital de la ville.

Une cible stratégique

La ville de Maroua se remettait à peine d'une double attaque meurtrière perpétrée il y a quatre jours. Là encore, il s'agissait de deux jeunes filles kamikazes. Ces attentats-suicides portent tous la signature des islamistes de Boko Haram. Située au nord du pays, juste à côté de leur fief nigérian, la ville de Maroua est devenue l'une des principales cibles des terroristes.

Dans la région, les attentats-suicides sont quasi quotidiens. Très souvent, des femmes kamikazes, parfois même des enfants. La semaine dernière à Damaturu au Nigeria, une fillette de 10 ans s'est faite exploser au milieu de la foule, sur l'un des marchés les plus fréquentés de la ville. Ce matin encore, quasiment au même endroit, une femme a déclenché ses explosifs faisant 14 morts et 50 blessés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran - Au nord du Cameroun, dans la région frontalière avec le Nigeria, les membres du groupe jihadiste Boko Haram ont souvent semé la terreur comme le confirment les habitants de Fotokol rencontrés par les envoyés spéciaux de France 2, en février 2013.
Capture d'écran - Au nord du Cameroun, dans la région frontalière avec le Nigeria, les membres du groupe jihadiste Boko Haram ont souvent semé la terreur comme le confirment les habitants de Fotokol rencontrés par les envoyés spéciaux de France 2, en février 2013. (FRANCETV INFO / FRANCE 2)