Nigeria : l’attaque d'une église fait au moins quinze morts

Une communauté chrétienne qui se réunissait à Kano, dans le nord du pays, a été attaquée par des assaillants armés de fusils et d'explosifs, dimanche 29 avril. L'attaque a été revendiquée par le groupe islamiste Boko Haram.

REUTERS

Le Nigeria est secoué par des attaques à main armée ou à l'explosif, souvent revendiquées par le groupe islamiste Boko Haram. Dimanche 29 avril, au moins quinze personnes ont été tuées lors d'assauts visant des services religieux chrétiens à Kano, dans le nord du pays.

Le Nigeria compte une majorité de musulmans dans le nord, tandis que le sud est à dominante chrétienne. Boko Haram s'en prend aux symboles de l'autorité de l'Etat, aux chrétiens ou encore au QG des Nations unies à Abuja, la capitale.

Une communauté chrétienne qui se réunissait à Kano dans le Nord a été attaquée par le groupe islamiste, des assaillants armés de fusils et d\'explosifs, dimanche 29 avril 2012
Une communauté chrétienne qui se réunissait à Kano dans le Nord a été attaquée par le groupe islamiste, des assaillants armés de fusils et d'explosifs, dimanche 29 avril 2012 (AMINU ABUBAKAR / AFP)