Cet article date de plus de trois ans.

Mort de Kofi Annan : un homme de paix s'en va

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Mort de Kofi Annan : un homme de paix s'en va
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Kofi Annan s'est éteint samedi 18 août au matin à l'âge de 80 ans. Secrétaire général de l'ONU pendant près de dix ans, ce diplomate originaire du Ghana sera couronné du prix Nobel de la paix. Il s'était opposé à l'intervention militaire américaine en Irak en 2003.

Fin juillet 2018, Kofi Annan était encore au Zimbabwe pour préparer les élections. Infatigable combattant pour la paix, malgré le constat amer qu'il dressait à la fin de sa vie. C'est pourtant un nouvel ordre mondial qu'il rêve de créer quand il est élu en 1997 secrétaire général de l'ONU. Né au Ghana, Kofi Annan est le premier noir africain a accéder à ce poste. Diplomate de carrière, Kofi Annan veut à tout prix éviter la guerre en Irak en 2003. Il qualifie alors l'invasion américaine d'illégale, quitte à déplaire aux États-Unis.

Un credo : l'égalité entre les États

Avec Kofi Annan, la diplomatie gagne du terrain. L'ONU est plus présente sur la scène internationale. En 2001, il obtient le prix Nobel de la paix. Le dialogue à égalité entre les États, petits et grands, est son seul credo. Après dix ans à la tête de l'ONU, Kofi Annan rejoint le club des anciens, fondé par Nelson Mandela. Un club de sages, où il continuait d'œuvrer pour la paix dans le monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.