Migrants : au moins 50 morts au large de l'Égypte

Une embarcation surchargée a fait naufrage en pleine mer, dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 septembre.

France 2

À bord du bateau qui a chaviré dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 septembre au large des cotes égyptiennes, il y a avait près de 600 migrants, notamment des femmes et des enfants. Aujourd'hui jeudi, les familles pleurent leurs morts, au moins 50 ont été identifiés et des dizaines de personnes sont toujours disparues. À l'hôpital, il y a les rescapés : ils sont Égyptiens, Érythréens, Somaliens, Soudanais, Syriens, tous menottés malgré leurs souffrances.

L'Égypte, un nouveau point de départ

À terre, la douleur se mêle à la colère. Un homme a perdu deux fils. "Les passeurs chargent des centaines de migrants sur des bateaux qui peuvent à peine en contenir la moitié", hurle-t-il. Quatre passeurs ont été arrêtés, mais les rêves d'avenir meilleur en Europe demeurent malgré les risques. Et l'Égypte devient un nouveau point de départ pour les migrants.

Le JT
Les autres sujets du JT