Covid-19 au Maroc : le pass vaccinal "obsolète" sans l'injection de la 3e dose

Les personnes vaccinées ont un délai de six mois entre l'injection de la deuxième dose et la troisième pour garder leur pass valide. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une infirmière montre des seringues de vaccin Pfizer-BioNTech dans un centre de vaccination de la ville de Salé, le 5 octobre 2021. (FADEL SENNA / AFP)

Le pass vaccinal entre en vigueur le 21 octobre dans tout le royaume. Obligatoire, il permettra à son détenteur d'accéder aux administrations publiques, semi-publiques et privées, aux établissements hôteliers et touristiques, aux restaurants, cafés, espaces fermés, commerces, salles de sport et de voyager. "Le gouvernement attendait que le nombre de personnes ayant reçu les deux doses de vaccin dépasse les 70% de la population cible pour généraliser le pass vaccinal à plusieurs activités du quotidien et à l’accès à l’espace public. C’est chose faite. Alors que le nombre de personnes totalement vaccinées a dépassé les 21 millions ce 18 octobre, le gouvernement a annoncé (...) de nouvelles mesures relatives à la lutte contre la pandémie, avec l’obligation de présenter le pass vaccinal pour différentes activités", explique Tel Quel

Six mois

Les autorités marocaines introduisent aussi une condition pour la validité du pass vaccinal. Si au bout de six mois après la deuxième dose de vaccin anti-Covid-19, son détenteur ne se fait pas à nouveau vacciner, il deviendra "obsolète", a déclaré le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb (Vidéo en arabe)

Le ministre marocain de la Santé n'exclut pas une nouvelle vague épidémique et appelle à accélérer la vaccination. "Nous sommes proches d'atteindre l'immunité collective au niveau national. Cependant, est-ce suffisant ? Le Maroc n'est pas isolé du reste du monde et on observe une inégalité dans la répartition des vaccins sur le plan international", dit-il. 

Depuis le début de l'épidémie le 2 mars 2020, le Maroc a enregistré plus de 942 000 cas dont 14 566 décès.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maroc

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.