VIDEO. Mali : l'armée française s'empare d'une nouvelle ville

Les soldats français, nigériens et maliens sont entrés dimanche dans la ville de Bourem, près de Gao et Kidal.

Loïc de la Mornais, Annie Tribouart - France 2

Au Mali, les soldats français, nigériens et maliens sont entrés, dimanche 17 février, dans la ville de Bourem, près de Gao et Kidal, deux importantes cités du nord du pays. Les jihadistes ont fui trois jours auparavant. Les militaires ont été chaleureusement accueillis par la population qui brandissait des petits drapeaux français et maliens. "C'est la délivrance aujourd'hui", s'exclame le maire de Bourem au micro des envoyés spéciaux de France 2. Il explique que les islamistes se comportaient en "maîtres" car ils "droit de vie ou de mort sur [eux]".

Toutefois, les forces françaises restent en alerte car des islamistes peuvent encore se cacher dans la population. "On a tous l'expérience de l'Afghanistan dans notre armée française et on connaît leur mode d'action. Ils sont capables à tout instant de nous infliger des pertes", explique le lieutenant-colonnel Christophe Loridon, de l'Etat-major de la brigade "Serval".

Des soldats français à Bourem (Mali), le 17 février 2013.
Des soldats français à Bourem (Mali), le 17 février 2013. (PASCAL GUYOT / AFP)