VIDEO. Diane Lazarevic, fille de l'otage Serge Lazarevic : "Après trois ans, il y a une véritable urgence"

La fille de l'otage détenu par Al-Qaïda au Maghreb islamique estime que la France doit mettre "les bouchées doubles" pour y arriver. 

Diane Lazarevic, la fille du dernier otage français détenu par Al-Qaïda au Maghreb islamique, a trouvé son père "plutôt en bonne santé" sur la vidéo diffusée par AqmiElle était l'invitée du 13 heures de France 2 mardi 18 novembre. Elle confie également qu'il était "très difficile de visionner" ces images parce "qu'il est très amaigri, très vulnérable". 

Dans une vidéo du groupe terroriste Al-Qaïda au Maghreb (Aqmi), diffusée lundi 17 novembre, le Français de 50 ans, enlevé en novembre 2011 au Mali, demande au chef de l'Etat de "tout faire pour le libérer". L'Elysée a confirmé, dans la nuit, l'authenticité de la vidéo, qualifiée de "preuve de vie récente qui était attendue depuis longtemps" par la présidence.

J'y crois depuis le début

Désormais, pour Diane Lazarevic, "il y a une véritable urgence" à le faire libérer après trois années de détention, et la France doit mettre "les bouchées doubles" pour y parvenir. La diffusion de cette vidéo par Aqmi pourrait signifier le début d'un processus de négociation et d'une possible libération. Elle l'espère d'ici à la fin de l'année. "J'y crois à chaque fois, j'y crois depuis le début."

Le JT
Les autres sujets du JT
Diane Lazarevic, le 24 novembre 2011. 
Diane Lazarevic, le 24 novembre 2011.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)