Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Au plus près de la contre-offensive islamiste au Mali

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
G. Grizbec, F. Ranc, S. Barral, France 2 / Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Les envoyés spéciaux de France 2 ont pu se rendre à Niono, un village proche de Diabali. Cette ville, située au nord de Bamako, a été reconquise par les islamistes lundi matin.

"Nous savions qu'il y aurait une contre-offensive vers l'ouest, a reconnu le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, lundi 14 janvier. [Les jihadistes] ont pris Diabali, qui est une petite commune, après des combats importants et après une résistance de l'armée malienne qui était insuffisamment dotée à ce moment précis." Sur le terrain, les envoyés spéciaux de France 2 au Mali ont pu approcher lundi de Diabali, en se rendant jusqu'au village voisin de Niono. Encore choqués, des personnes fuyant les combats leur ont raconté l'arrivée des rebelles "très tôt, [lundi matin], au moment de la prière".

Réunis autour de postes de télévision, les habitants célèbrent l'engagement militaire de la France au Mali. "L'armée malienne seule ne peut pas résister à ces gens, on a besoin de l'apport de la communauté internationale", confie l'un d'entre eux. Sur la route, entre les nombreux barrages, des militaires sont couchés, en embuscade.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.