Prise d'otages à Bamako : "ce sont des jihadistes qui ont fait le coup"

Alors qu'une prise d'otages est en cours à Bamako, le correspondant de RFI sur place livre les premières informations.

FRANCE 3

Joint en direct par téléphone, Serge Daniel, correspondant RFI à Bamako, se trouve en face de l'hôtel Radisson où une prise d'otages a eu lieu vendredi 20 novembre. Au moment où il parle, l'assaut est toujours en cours. "Les assaillants se sont visiblement retranchés sur un étage, on ne sait pas pourquoi", commente-t-il pour France 3. Un otage libéré lui a également confié avoir vu "un Européen criblé de balles dans le hall de l'hôtel alors que le ministère malien de la Sécurité dit que trois otages ont été tués non pas lors du lancement de l'assaut, mais avant le lancement de l'assaut, pas les assaillants".

144 clients et 30 membres du personnel

Les autorités en savent-elles davantage sur les preneurs d'otages ? "Ce sont des jihadistes qui ont fait le coup voilà ce que dit le ministère malien de la Sécurité", précise Serge Daniel qui indique que l’hôtel Radisson compte 144 clients et 30 membres du personnel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats maliens prennent position près de l\'hôtel Radisson, à Bamako (Mali), le 20 novembre 2015.
Des soldats maliens prennent position près de l'hôtel Radisson, à Bamako (Mali), le 20 novembre 2015. (SEBASTIEN RIEUSSEC / AFP)