Cet article date de plus de six ans.

Mali : au moins 9 soldats nigériens de l'ONU tués dans une attaque

Ils ont été la cible des islamistes du Mujao, dans la région de Gao.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des combattants du Mujao, le 16 juillet 2012, à Gao, au Mali. (ISSOUF SANOGO / AFP)

L'attaque a été particulièrement meurtrière, et montre que la paix est loin d'être acquise, dans le nord du Mali. Au moins neuf soldats nigériens de la mission de l'ONU dans le pays ont été tués dans une attaque près de Gao, dans le nord, a annoncé, vendredi 3 octobre, la Minusma, sans identifier les assaillants.

"Ce matin, un convoi des Casques bleus de la Minusma du contingent nigérien a été la cible d'une attaque directe alors qu'il se déplaçait vers Indelimane, sur l'axe Ménaka-Ansongo", annonce un communiqué de la mission onusienne. Il s'agit d'une "embuscade tendue par les islamistes du Mujao", le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest), a affirmé un officier nigérien de la Minusma sous le couvert de l'anonymat.

Un journaliste estime que cette attaque était prévisible. 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.