Hommage aux militaires tués au Mali : une décoration à titre posthume

Les 13 militaires morts au Mali ont reçu lundi 2 décembre l'hommage de la nation dans la cour des Invalides, à Paris. Le chef de l'État, Emmanuel Macron, s'est incliné devant le sacrifice de ces hommes.

France 3

Lundi 2 décembre, dans la cour des Invalides, à Paris, Emmanuel Macron en chef des Armées, se tient seul devant les 13 cercueils des militaires tués au Mali. 13 destins brisés, 13 vies données à la France. Le président leur rend un vibrant hommage : "Au nom de la nation, je m'incline devant leur sacrifice, je m'incline devant la douleur des familles, devant les parents qui pleurent un fils, les épouses, les compagnes qui perdent l'être aimé, devant les enfants que ce drame laisse orphelins, devant les enfants à naître, dont cette guerre aura volé le père."

Les applaudissements des anonymes

Lundi matin, ils ont été escortés en héros par la garde républicaine. Sur leur passage, militaires de tous corps, de tous rangs, saluent leur mémoire, mais aussi quelques anonymes qui osent quelques applaudissements. Un à un, les cercueils pénètrent dans la cour d'honneur. Au premier rang se trouvent le président malien et les maires des villes touchées, les anciens présidents François Hollande et Nicolas Sarkozy. Devant les familles endeuillées, Emmanuel Macron retrace le parcours exemplaire de chacun des militaires, décrit la bravoure de ses hommes d'exception, avant de les décorer à titre posthume.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires français dans la cour des Invalides à Paris, le 2 décembre 2019.
Des militaires français dans la cour des Invalides à Paris, le 2 décembre 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)