Naufrage de migrants dans la Méditerranée : un bébé de quatre mois sauvé in extremis au cours d'une traversée

Publié Mis à jour
Naufrage de migrants dans la Méditerranée : un bébé de quatre mois sauvé in extremis au cours d'une traversée
France 2
Article rédigé par
H. Huet, A. Derhille - France 2
France Télévisions

L'agence des Nations unies lance un message d'alerte face à la hausse des décès lors des tentatives de traversées d'exilés. Lundi 27 juin, une embarcation a chaviré au large des côtes libyennes. Parmi les 71 personnes qui ont été secourues se trouvait un bébé de quatre mois.  

À 100 kilomètres des côtes libyennes, des migrants en péril ont été repérés par le navire de Médecins sans Frontières, lundi 27 juin. Autour du canot pneumatique, plusieurs personnes s'agrippaient à des débris. Soudain, les équipes ont aperçu un bébé, hissé sur l'épaule d'un naufragé. Le sauver est alors devenu la priorité. Le nourrisson de quatre mois était inanimé, et ne respirait plus. Le journaliste qui a filmé témoigne. "Au bout de quelques secondes qui ont paru des heures, le bébé s'est remis à crier. Et du coup, on a pu continuer l'opération", raconte Michaël Bunel.    

Vingt-trois morts durant le naufrage 

Les sauveteurs ont alors tenté de récupérer les adultes qui se trouvaient sur l'embarcation. Les rescapés, terrifiés, ne savaient pas nager. Vingt-trois des 100 migrants sont morts noyés. Les sauveteurs ont retrouvé la mère du bébé. Tous les survivants ont été transférés sur le navire de sauvetage. Par précaution, le bébé et sa mère ont été transférés par hélicoptère dans un hôpital à Malte, et se portent bien. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.