Cet article date de plus de huit ans.

Libye : Saïf Al-Islam, fils de Kadhafi, condamné à mort

Le fils le plus en vue de l'ancien dictateur, retenu par une milice, était jugé par contumace.

Article rédigé par franceinfo avec AFP et Reuters
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une image de Saïf Al-Islam, retransmise à Tripoli depuis Zentane (Libye), le 25 mai 2014. (MAHMUD TURKIA / AFP)

Un tribunal libyen a condamné à mort par contumace, mardi 28 juillet, Saïf Al-Islam Kadhafi, le fils le plus en vue de l'ancien dictateur Mouammar Kadhafi. Huit proches du "Guide" défunt ont écopé de la même peine, à l'issue d'un procès éclipsé par les violences et les divisions politiques.

Retenu par une milice à Zentane

Le tribunal, qui siège à Tripoli, où règne une coalition de milices en partie islamistes, a notamment condamné à mort le dernier Premier ministre de Kadhafi, Baghdadi Al-Mahmoudi, et son ex-chef des services de renseignement, Abdallah Senoussi. Ils étaient jugés pour leur rôle dans la répression meurtrière de la révolte ayant mis fin à l'ancien régime en 2011.

Longtemps considéré comme l'héritier politique de son père, Saïf Al-Islam est détenu à Zentane, dans l'ouest de la Libye, par des miliciens qui ont toujours refusé de le remettre au gouvernement de Tripoli depuis sa capture en novembre 2011, d'où cette condamnation en son absence. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.