VIDEO. Kenya : à l'intérieur du centre commercial cible d'une attaque terroriste

Ouvert en 2007, le "Westgate Mall", situé à Nairobi a été attaqué par des hommes armés alors que de nombreuses personnes y faisaient leurs courses.

GBRTV / EVN

C'est un centre commercial où riches Kényans et expatriés aiment venir pendant les week-end faire du shopping, flâner en famille ou se restaurer. Ouvert en 2007, le "Westgate Mall", situé à Nairobi (Kenya), et proche du siège local des Nations unies, a été attaqué samedi 21 septembre, alors que de nombreuses personnes y faisaient leurs courses. Un "groupe terroriste" d'une dizaine d'hommes a ouvert le feu. Au moins 30 personnes sont mortes et une cinquantaine blessées. D'autres ont été prises en otage. 

"Le style de l'attaque et la manière dont ils (les assaillants) parlaient à leurs cibles montrent clairement qu'il s'agit d'une attaque bien préparée par un groupe terroriste", a déclaré un responsable policier. L'opération des forces de l'ordre kényanes contre ce commando se poursuit et pourrait durer "un long moment", selon un responsable des forces de sécurité. Des clients et employés du centre commercial continuent d'en émerger par petits groupes.

Le "Westgate Mall", labyrinthe de boutiques en tout genre, où il est aisé de se cacher ou de se retrancher, est régulièrement cité comme une cible possible de groupes liés à Al-Qaïda, tels les insurgés islamistes somaliens shebab. Pour le patron d'un magasin, "il semblait que les tireurs avaient pris le contrôle de l'ensemble du centre commercial", à un moment. L'attaque est inédite dans la capitale kényane. Elle pourrait être l'attentat le plus meurtrier depuis l'attaque-suicide d'Al-Qaïda qui avait visé, en août 1998, l'ambassade américaine de Nairobi et fait plus de 200 morts.

Une femme porte son enfant dans le centre commercial \"Westgate Mall\", situé à Nairobi (Kenya), et cible d\'une attaque terroriste le 21 septembre 2013.
Une femme porte son enfant dans le centre commercial "Westgate Mall", situé à Nairobi (Kenya), et cible d'une attaque terroriste le 21 septembre 2013. (GORAN TOMASEVIC / REUTERS)