Cet article date de plus de cinq ans.

Attaque terroriste à Garissa au Kenya : un assaillant identifié

L'un des quatre terroristes était un Kenyan d'ethnie somali, diplômé de la faculté de droit de Nairobi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les autorités kenyanes tentent toujours, dimanche 5 avril, d'identifier les trois autres corps des assaillants présumés retrouvés à l'issue de 16 heures de siège. (CARL DE SOUZA / AFP)

L'enquête progresse au Kenya. Un des membres du commando islamiste qui a attaqué jeudi l'université de Garissa, faisant 148 morts, a été identifié comme étant un jeune Kenyan d'ethnie somali, diplômé de la faculté de droit de Nairobi, a annoncé, dimanche 5 avril, le ministère kenyan de l'Intérieur.

"Un futur brillant juriste"

"L'un des quatre shebabs qui ont attaqué l'université de Garissa (...) a été identifié comme étant Abdirahim Abdullahi", originaire de la région de Mandera, située dans l'extrême nord-est du Kenya, frontalière de la Somalie, a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur. Tué dans l'assaut des militaires, il était diplômé de la faculté de droit de Nairobi. Il est décrit "comme un futur brillant juriste". Son père, un responsable local d'une circonscription du comté de Mandera, "avait signalé aux autorités que son fils avait disparu et qu'il soupçonnait le garçon de s'être rendu en Somalie", a poursuivi Mwenda Njoka.

Les autorités kenyanes tentent toujours d'identifier les trois autres corps des assaillants présumés retrouvés à l'issue de seize heures de siège, durant lequel 142 étudiants ont été massacrés, trois policiers et trois militaires tués.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.