Kenya : un hippopotame tue un touriste taïwanais qui tentait de le photographier

C'est la sixième personne tuée par un hippopotame dans la même zone cette année.

Des hippopotames dans une rivière du comté de Laikipia, au Kenya, le 7 janvier 2018.
Des hippopotames dans une rivière du comté de Laikipia, au Kenya, le 7 janvier 2018. (BAZ RATNER / REUTERS)

Malgré leur air placide, les hippopotames sont des animaux dangereux. L'un d'eux a tué un touriste originaire de Taïwan, samedi 11 août, au Kenya, sur les rives du Lac Naivasha. Un deuxième touriste taïwanais a été blessé, rapporte la BBC.

Selon des témoins, les deux touristes se trouvaient à proximité d'un hôtel et se sont trop approché de la bête, qu'ils tentaient de photographier. L'homme mordu, âgé de 66 ans, a été transporté à l'hôpital mais a succombé à ses blessures.

Au total, six personnes ont été tuées par des hippopotames dans cette seule zone cette année, selon la BBC.

Le président de l'association des possesseurs de bateaux du lac Naivasha a expliqué au journal kenyan Star qu'un niveau de l'eau inhabituellement élevé avait réduit les pâturages dont disposent les hippopotames, les forçant à se rapprocher des habitations et des hôtels.