Cet article date de plus de cinq ans.

Jennifer Lopez attaquée en justice au Maroc pour un concert jugé trop sexy

Son show à Rabat a été retransmis sur une chaîne publique. Mais sa prestation n’a pas fait l’unanimité.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jennifer Lopez lors de son concert à Rabat, la capitale marocaine, le 29 mai 2015. (FADEL SENNA / AFP)

Trop sulfureuse Jennifer Lopez ? C'est l'avis d'un Marocain qui attaque la chanteuse en justice après son concert à Rabat, le 29 mai, en ouverture du festival Mawazine, rapporte Metronews, dimanche 7 juin.

Jusqu'à deux ans de prison

Une personne a déposé une plainte contre J. Lo pour avoir "dansé et chanté des chansons d'une bassesse et d'un mauvais goût indéniables, avec des gestes et attitudes suggestives attentatoires à la pudeur et aux bonnes mœurs. Le tout en présence d’un public majoritairement composé de mineurs et de mineures". Elle risque jusqu'à deux ans de prison.

Le show avait été retransmis sur une chaîne publique. Et même le ministre de la Communication avait condamné sa prestation : "Ce qui a été diffusé est inacceptable et contraire au droit de radiodiffusion", avait-il tonné.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.