Éthiopie, la bataille verte

Trois milliards ! Cela paraît difficile à croire... C'est pourtant le nombre d'arbres que l'Ethiopie affirme avoir plantés. Depuis trois mois. Et ce n'est pas fini.

FRANCE24

Plants sur les épaules.

Ces volontaires éthiopiens se sont réunis à travers tous le pays la semaine dernière pour planter des arbres.

Et l'exemple vient d'en haut : devant les caméras, Abiy Ahmed, mouille la chemise, et met les mains dans la terre.

Certains l'accusent de faire diversion, et de vouloir faire oublier les problèmes que rencontre son gouvernement... Mais lui n'en démord pas.

Le temps d'une journée, les fonctionnaires ont même été autorisés à ne pas se rendre au travail, afin de participer à cette bataille verte. 

C'était le 29 juillet dernier. Selon le gouvernement, 350 million d'arbres auraient été plantés ce jour-là. Un record mondial.

Samuel Geleta, spécialiste des sols.
" La question environnementale est un enjeu majeur au niveau mondial, bien sûr, mais ici elle a une résonance particulière. La plupart des problèmes que nous rencontrons dans notre pays, comme les épisodes de famine, pourraient bien être liés au manque d'attention que nous portons à notre environnement."

Dejene Gutema, journaliste.
" Les phénomènes de désertification, même à un niveau mondial, sont à imputer à la destruction des forêts. Ce pays était autrefois riche en forêts, mais elles ont été décimées. Ce genre d'initiatives contribue à les faire renaître."

Avec cette initiative, le gouvernement s'attaque à une problématique bien réelle : le pays subit de plein fouet les conséquences du dérèglement climatique.

L'Ethiopie a vu la moitié de ses forêts disparaitre ces derniers décennies.

Selon le gouvernement ethiopien, quelque 3 milliards d'arbres auraient déjà été plantés depuis Mai dernier.

L'objectif : atteindre les 4 milliards d'ici Octobre.