Cet article date de plus de neuf ans.

Elections en RDC : l'opposition craignait violences et irrégularités depuis samedi

Publié Mis à jour
Anne-Christine Roth et Francine Mokoko / AITV-RFO
Article rédigé par
France Télévisions

Des incidents se sont produits dans plusieurs villes de la République démocratique du Congo lundi, jour d'élections générales. L'opposant et candidat à la présidentielle Etienne Tshisekedi, qui s'était auproclamé président et avait appelé à "terroriser" mlitaiers et policiers, dénonçait déjà samedi 26 novembre des irrégularités à venir.

Des incidents se sont produits dans plusieurs villes de la République démocratique du Congo lundi 28 novembre, jour d'élections générales.

L'opposant au président sortant Joseph Kabila et candidat à la présidentielle Etienne Tshisekedi dénonçait déjà samedi 26 novembre des irrégularités à venir et les violences des forces de l'ordre contre ses partisans. Le 11 novembre, il avait appelé à violence contre militaires et policiers et s'était déjà déclaré président de la République, comme le rappelle Le Monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.