Terrorisme : l'Égypte de nouveau frappée

Un attentat a visé des touristes, vendredi 28 décembre, près des pyramides de Gizeh en Égypte. Le dernier bilan fait état de quatre morts et d'une dizaine de blessés.

France 2

En fin d'après-midi, vendredi 28 décembre, un bus qui transportait des touristes asiatiques a été la cible d'une attaque terroriste au pied des pyramides de Gizeh, l'un des sites les plus fréquentés d'Égypte. Trois touristes vietnamiens et leur guide égyptien ont été tués. Une dizaine de personnes sont blessées. Un attentat qui n'est pas revendiqué pour l'instant.

40 jihadistes tués

Les forces de sécurité égyptiennes ont riposté le lendemain à l'attentat. Elles ont lancé une série de raids visant des combattants jihadistes, dans la région de Gizeh et dans la péninsule du Sinaï. Elles annoncent en avoir tué 40. Au chevet des blessés de l'attentat, le Premier ministre, Mostafa Madbouli, tente de rassurer. "Malheureusement ce type d'attaque arrive, et cela peut même se reproduire. Il n'y a pas un pays dans le monde qui soit sûr à 100%", déclare-t-il. Le tourisme est vital pour l'économie égyptienne. C'est la première attaque contre des touristes dans le pays depuis le mois de juillet 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bus de touristes qui a été la cible d\'une attaque meurtrière à Gizeh (Egypte), le 28 décembre 2018.
Le bus de touristes qui a été la cible d'une attaque meurtrière à Gizeh (Egypte), le 28 décembre 2018. (MOHAMED EL-SHAHED / AFP)