Cet article date de plus de huit ans.

Le président égyptien annonce un référendum sur la Constitution le 15 décembre

Ce texte, qui lui octroie de nouveaux pouvoirs, divise le pays. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président égyptien Mohammed Morsi, annonce la tenue d'un référendum sur la nouvelle constitution, le 1er décembre 2012.  (- / EGYPTIAN TV)

PROCHE ORIENT - Le président égyptien Mohamed Morsi a annoncé samedi 1er décembre qu'il appelait la population égyptienne à se prononcer par référendum le 15 décembre sur le projet de Constitution adopté à la hâte cette semaine et qui divise le pays.

"Le projet de Constitution exprime les objectifs de la révolution" qui a contraint Hosni Moubarak à quitter le pouvoir en février 2011, après 30 ans à la tête du pays, a ajouté M. Morsi. "Avec nous tous se construit la nation. La démocratie, c'est la participation. J'invite tous les citoyens à examiner avec précision et objectivité ce projet". "Je renouvelle l'invitation à l'ouverture d'un débat national sérieux autour des maux de la nation en toute franchise, pour mettre fin à la période de transition le plus vite possible et protéger notre démocratie naissante", a-t-il poursuivi.

"La lutte continue"

La commission constituante a voté le projet de Constitution dans la nuit de jeudi à vendredi.Le texte, défendu par les islamistes dont est issu le président, est critiqué par les laïcs, les libéraux et la communauté chrétienne, qui l'accusent en particulier de porter atteinte à la liberté de religion et d'expression.

L'adoption en toute hâte de ce projet qui était enlisé depuis des mois est survenue en pleine crise politique provoquée par la décision de M. Morsi de s'octroyer le 22 novembre des prérogatives exceptionnelles, en particulier face au pouvoir judiciaire. "Morsi soumet à référendum un projet de Constitution qui sape les libertés fondamentales et viole les valeurs universelles. La lutte continue", a lancé samedi soir l'opposant Mohamed ElBaradei sur son compte Twitter.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egypte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.