Crash Egyptair : l'appareil n'aurait jamais dû voler

Un rapport d'experts commandé par la France conclut à une série de dysfonctionnements en amont qui auraient dû amener à ne jamais faire voler l'appareil qui s'est crashé le 18 mai 2016.

FRANCE 2

Il y a trois ans, le 18 mai 2016, un avion d'Egyptair s'écrasait en mer Méditerranée en reliant Le Caire (Égypte) à Paris, avec entre autres 15 Français décédés dans le crash. Mercredi 3 avril, un rapport d'expertise révèle que l'appareil n'était pas en état de voler, il n'aurait jamais dû décoller ce jour-là. De quoi scandaliser les familles des victimes. Le rapport commandé par les autorités françaises ne laisse pas place au doute concernant l'état dans lequel se trouvait l'appareil.

C'est "insensé"

"Cet appareil aurait dû faire l'objet de réparation lors des quatre précédents vols, et n'aurait pas dû quitter Le Caire après l'enchaînement de défauts récurrents, mais non signalés par les équipages", indiquent les experts. "Le contenu [du rapport] est au-delà de l'entendement, il est insensé", s'indigne Sophie Cormary, représentante des victimes. "Egyptair a mis délibérément en danger la vie de ses passagers", assure-t-elle. Selon les analyses, l'avion aurait émis une vingtaine d'alertes visuelles ou sonores, les jours précédant le crash.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion d\'Egyptair sur le tarmac de l\'aéroport Ataturk d\'Istanbul, le 20 mai 2016.
Un avion d'Egyptair sur le tarmac de l'aéroport Ataturk d'Istanbul, le 20 mai 2016. (NICOLAS ECONOMOU / NURPHOTO / AFP)