Crash en Égypte : pour Londres la piste de l'attentat "est plus que probable"

Les autorités britanniques ont suspendu toutes les liaisons aériennes avec la station balnéaire de Charm el Cheik en Égypte.

FRANCE 3
Le crash de l'Airbus A 321 est-il dû à un attentat ? Pour Moscou, malgré la revendication de la branche égyptienne rien ne permet de parler d'attentat pour qualifier la catastrophe survenue dans le Sinaï égyptien. Mais Londres et Washington jugent désormais probable la piste d'une bombe placée à bord.

Les touristes mécontents

À l'aéroport de Charm el Cheik, tous les vols à destination du Royaume-Uni ont été annulés. "Par mesure de précaution, nous avons décidé que les vols au départ de Charm El Cheik à destination du Royaume Uni  sont suspendus pour nous laisser le temps de nous assurer que des mesures de sécurité efficaces sont en place", explique Patrick McLoughlin, secrétaire d'État britannique aux transports.
 
20 000 touristes britanniques sont actuellement bloqués en Égypte. Pour beaucoup, la décision de suspendre les vols est inutile. "C'est vraiment une mauvaise décision. Je pense que de nos jours tout cela peut arriver n'importe où dans le monde", commente Helen Collins, une touriste britannique.  
Le JT
Les autres sujets du JT
Un morceau de la carlingue de l\'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet disparus sur le site du crash dans le désert du Sinaï (Egypte), le 1er novembre 2015. 
Un morceau de la carlingue de l'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet disparus sur le site du crash dans le désert du Sinaï (Egypte), le 1er novembre 2015.  (KHALED DESOUKI / AFP)