Crash en Égypte : les enquêteurs égyptiens admettent du bout des lèvres l'hypothèse de l'attentat

Les enquêteurs égyptiens admettent à 90% cette hypothèse. France 2 fait le point sur cette évolution.

France 2

L'hypothèse de l'attentat crédible à 90%, c'est le sentiment des enquêteurs égyptiens pour expliquer le crash survenu dans le Sinaï égyptien. Le journaliste Arnaud Comte fait le point. "Petit à petit les langues se délient ici au Caire. Cet après-midi, c'est un membre du comité d'enquête égyptienne qui sous couvert d'anonymat a affirmé que ce bruit que l'on entend dans le cockpit capté par l'un des enregistreurs de vol correspond à l'explosion d'une bombe à bord. Nous en sommes convaincus à 90%, a-t-il déclaré", souligne le journaliste.

Autorités égyptiennes

Une analyse qui va dans le sens de ce que les autres enquêteurs internationaux affirment depuis vendredi, mais que les autorités en Égypte ne valident pas pour autant. "Pour les autorités égyptiennes, tout ceci n'est encore qu'hypothèse, elles attendent d'avoir un rapport complet et terminé dont la rédaction pourrait prendre plusieurs semaines, voire plusieurs avant d'éventuellement prononcer le mot attentat", conclut Arnaud Comte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un débris de l\'A321 russe qui s\'est écrasé dans le désert du Sinaï, dans l\'est de l\'Egypte, le 1er novembre 2015.
Un débris de l'A321 russe qui s'est écrasé dans le désert du Sinaï, dans l'est de l'Egypte, le 1er novembre 2015. (MAXIM GRIGORYEV / RUSSIA'S EMERGENCY MINISTRY / AFP)