Crash en Égypte : le point sur l'enquête

En direct du Caire (Égypte), Arnaud Comte fait le point sur l'enquête ce mardi 3 novembre.

FRANCE 2

Quelques jours après le crash de l'Airbus A321 russe dans le Sinaï égyptien, Arnaud Comte fait le point sur les avancées de l'enquête. "Selon la presse russe, qui a pu consulter le médecin légiste qui est intervenu sur le site de l'accident, les corps des passagers qui se trouvaient à l'arrière de l'appareil présenteraient des brûlures à plus de 90 degrés ce qui accréditerait la thèse de l'explosion bien qu'il faille rester prudent puisque sur les débris retrouvés dans le Sinaï, aucune matière explosive, en tout cas officiellement, n'a été retrouvée", explique Arnaud Comte en direct du Caire (Égypte).

Analyse des boîtes noires

Mais ces informations ne valent pas grand-chose sans l'analyse des boîtes noires. Ce travail est actuellement en cours au Caire. Il est mené par les enquêteurs égyptiens qui en ont la responsabilité. Mais ces derniers sont épaulés par des Russes, des Allemands et un contingent important de Français, cinq membre du Bureau d'enquêtes et d'analyses et six experts d'Airbus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un morceau de la carlingue de l\'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet disparus sur le site du crash dans le désert du Sinaï (Egypte), le 1er novembre 2015. 
Un morceau de la carlingue de l'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet disparus sur le site du crash dans le désert du Sinaï (Egypte), le 1er novembre 2015.  (KHALED DESOUKI / AFP)