Afrique subsaharienne: 420 millions d'abonnés à l'internet mobile en 2025

L’Afrique subsaharienne est la région au monde où la téléphonie mobile a crû le plus rapidement ces dernières années et le haut débit mobile avance lui aussi rapidement, affirme un rapport publié à Kigali pour l’événement Mobile 360 Africa. En facilitant les échanges et le progrès technique, le haut débit pourrait ajouter plus de 150 milliards de dollars à l’économie de la région en 2022.

Ce Ivoiriens naviguent sur internet avec leurs smartphones à Abidjan, le 20 septembre 2016.
Ce Ivoiriens naviguent sur internet avec leurs smartphones à Abidjan, le 20 septembre 2016. ( ISSOUF SANOGO/AFP)

Plus de la moitié de la population de l’Afrique subsaharienne sera abonnée à un service de téléphonie mobile à l’horizon 2025, d’après une nouvelle étude de la GSMA (Groupement des opérateurs mobiles) intitulé The Mobile Economy: Sub-Saharan Africa 2018. Mais cette croissance butte sur plusieurs seuils: celui de la grande pauvreté, bien sûr, mais aussi celui des moins de 16 ans (40% de la population) qui ne peuvent le plus souvent pas s’offrir un téléphone et encore moins un smartphone.

Ce nouveau rapport estime qu’il y aura 634 millions d’abonnés à la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne d’ici à 2025, soit 52% de la population, contre 44% de la population fin 2017. Un chiffre encore nettement inférieur à la moyenne mondiale, autour de 66%.

Nombre d\'abonnés à la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne
Nombre d'abonnés à la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne (Etude GSMA)

Migration vers le haut débit
Le nombre de smartphones continue d’augmenter rapidement du fait de la baisse relative des prix, ce qui contribue à accélérer la migration vers les réseaux et services mobiles 3G/4G à large bande. 420 millions de personnes pourraient accéder aux services internet en 2025 au sud du Sahara. Le nombre de smartphones en service était évalué fin 2017 à 250 millions.

Le rapport prédit que le haut débit mobile représentera alors 87% des connexions mobiles, contre 38% en 2017. Aujourd'hui la technologie 3G domine le marché, mais six nouveaux reseaux 4G ont été lancés au premier semestre 2018.   

Les 7 plus importants marchés en Afrique subsaharienne (en millions de dollars). 
Les 7 plus importants marchés en Afrique subsaharienne (en millions de dollars).  (Etude GSMA)

Promesse technologique
En 2017, les technologies et services mobiles ont représenté 7,1% du PIB de l’Afrique subsaharienne, une contribution représentant 110 milliards de dollars de valeur économique ajoutée.

D’ici 2022, le secteur devrait générer plus de 150 milliards de dollars (7,9% du PIB) de valeur économique du fait de la hausse de l’activité économique et de la productivité permises par ces nouvelles technologies. On compte actuellement 122 millions d'usagers du mobile banking (compte bancaire par téléphone). Le saut technologique permis par l'internet mobile et surtout le haut débit pourrait révolutionner de nombreux secteurs, comme l'éducation, l'agriculture ou la médecine. 

Déjà des centaines de start-up technologiques utilisent le mobile pour créer des solutions visant à relever les multiples défis du continent.