Cet article date de plus de six ans.

L'UE lance son opération militaire en Centrafrique

Quelque 1000 soldats seront déployés pour sécuriser l'aéroport et certains quartiers de la capitale Bangui, annonce une porte-parole de l'Union européenne, mardi 1er avril. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des militaires français de l'opération Sangaris, le 1er février 2014, en Centrafrique. (JEAN-PIERRE CAMPAGNE / AFP)

C'est désormais officiel. L'Union européenne a annoncé le lancement de son opération militaire en Centrafrique, mardi 1er avril, alors que de nouvelles violences ont entraîné la mort de 50 personnes ces derniers jours à Bangui. François Hollande a convenu que la situation sécuritaire s'était "dégradée" et que les musulmans étaient "directement visés".

Jusqu'à 1 000 soldats, pendant plusieurs semaines

"Le Conseil a approuvé le lancement de l'opération militaire de l'UE en République centrafricaine", a indiqué une porte-parole de l'Union européenne, Susanne Kieffer. Un communiqué du Conseil de l'Europe précise que "la force comprendra jusqu'à 1 000 soldats, dirigés par le général de division (français) Philippe Pontiès." Son déploiement prendra plusieurs semaines, afin de sécuriser l'aéroport et certains quartiers de la capitale centrafricaine, Bangui.

A la veille d'un mini-sommet consacré à la Centrafrique

La décision du Conseil fait immédiatement basculer sous la bannière de cette force, appelée Eufor-RCA, des gendarmes français déployés à Bangui depuis le week-end dernier, a précisé une source diplomatique. Cette annonce intervient à la veille d'un mini-sommet sur la Centrafrique, en ouverture mercredi à Bruxelles du 4e sommet UE-Afrique. Il est "essentiel que l'ordre public soit rétabli le plus rapidement possible, afin que le processus de transition politique puisse reprendre", a ajouté Catherine Ashton, haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.