Burundi : confusion et affrontements dans la capitale

Après la tentative de coup d'État mercredi 13 mai, la capitale du Burundi est en proie à de violents combats. Une équipe de France 3 fait le point sur la situation.

FRANCE 3

Alors que le président du Burundi était en déplacement en Tanzanie, le pays a été victime d'une tentative de coup d'État du Général Godefroid Niyombaré mercredi 13 mai. Toute la journée, ce jeudi, des affrontements ont eu lieu entre putschistes et loyalistes dans les rues de Bujumbura. "Je veux la paix, nous voulons que les violences cessent parce qu'aujourd'hui nous avons très peur qu'une nouvelle guerre recommence", confie au micro de France 3 un habitant.

Le tweet du président

Les combats les plus violents ont eu lieu aux abords de la télévision et de la radio nationale, toujours aux mains des fidèles du président. Les putschistes ont mené deux offensives pour tenter de s'en emparer sans succès jusqu'à présent. Trois militaires auraient été tués dans les affrontements.

Le président Pierre Nkurunziza serait de retour au Burundi. Dans un tweet diffusé dans la journée, le président appelle la population à garder son calme. La situation du pays inquiète la communauté internationale. L'Union africaine et l'ONU ont demandé l'arrêt immédiat des hostilités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des hommes fuient des combats à Bujumbura (Burundi), le 14 mai 2015.
Des hommes fuient des combats à Bujumbura (Burundi), le 14 mai 2015. (GORAN TOMASEVIC / REUTERS)