VIDEO. Burkina Faso : le chef d'état-major des armées annonce "assumer" la fonction de président

Le général Honoré Traoré prend la succession du président Blaise Compaoré, qui a quitté le pouvoir après vingt-sept années de mandat.

EVN

Face à la contestation de la rue, Blaise Compaoré a finalement abandonné le pouvoir, vendredi 31 octobre, mettant fin à vingt-sept années à la tête du Burkina Faso. Dans la foulée, le chef d'état-major des armées, le général Honoré Traoré, a annoncé qu'il "assumera[it] [ses] responsabilités de chef de l'Etat""conformément aux dispositions constitutionnelles".

> Suivez l'évolution de la situation en direct

Dans un bref communiqué lu face à la presse, le général Traoré a dit "prendre acte de la démission" de Blaise Compaoré. Il a expliqué prendre "l'engagement" de mettre en place, "sans délai", des consultations avec les "forces vives" de la nation afin de débuter un processus visant à "aboutir à une vie constitutionnelle normale".

Le général Traoré a par ailleurs prévenu que les forces de défense burkinabées "prendr[aient] toutes les dispositions nécessaires (...) pour assurer la sécurité des personnes et des biens" sur le territoire national.

Le chef d\'état-major des armées du Burkina Faso, le général Honoré Traoré, photographié le 14 juillet 2011 à Ougadougou.
Le chef d'état-major des armées du Burkina Faso, le général Honoré Traoré, photographié le 14 juillet 2011 à Ougadougou. (AHMED OUOBA / AFP)