Eurozapping : des journalistes espagnoles exécutés au Burkina Faso

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Eurozapping : des journalistes espagnoles exécutés au Burkina Faso
franceinfo
Article rédigé par
G. Dehlinger, S. Korwin - franceinfo
France Télévisions

L’exécution des deux journalistes espagnols enlevés au Burkina Faso fait la Une des médias. Et au Royaume-Uni, c’est la délicate situation de Boris Johnson qui est mise en avant.

Deux journalistes espagnols ont été exécutés au Burkina Faso. Des hommes armés se déplaçant en pick-up et à moto ont attaqué une patrouille anti-braconnage, lundi 26 avril. Trois journalistes occidentaux faisaient partie du convoi : deux Espagnols et un Irlandais. Tous auraient été exécutés.

Boris Johnson sur la sellette

Au Royaume-Uni, des déclarations de Boris Johnson font la Une des médias. Sur la sellette, le Premier ministre aurait dit qu’il préférait voir les cadavres s’entasser plutôt que de reconfiner. Et il aurait surtout fait payer les travaux de son appartement, près de 250 000 euros, par de généreux donateurs anonymes. “Boris Johnson nous doit une explication claire et transparente”, réclame Jonathan Ashworth, député de l’opposition. Et en Serbie, le président a reçu sa deuxième dose du vaccin chinois anti-Covid

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.