Attaque à Tunis : les réservations pour la Tunisie en chute de 60% en France

Plusieurs organisateurs de croisières ont suspendu sine die les escales en Tunisie, après l'attentat du 18 mars.

Des manifestants brandissent des pancartes \"visitez la Tunisie\", lors d\'un rassemblement devant le musée du Bardo à Tunis, le 24 mars 2015.
Des manifestants brandissent des pancartes "visitez la Tunisie", lors d'un rassemblement devant le musée du Bardo à Tunis, le 24 mars 2015. (AMINE LANDOULSI / ANADOLU AGENCY / AFP)

Les réservations pour la Tunisie ont chuté de 60% dans les agences de voyage françaises depuis l'attentat au musée de Tunis, a indiqué le Syndicat national des agents de voyages (Snav) à l'AFP, lundi 30 mars. "Le tourisme a été atteint par l'attentat du Bardo", dont le bilan s'élève à 22 morts, a reconnu le président du Snav, Jean-Pierre Mas.

Les annulations restent peu nombreuses

Alors que le tourisme connaissait une embellie en Tunisie pour le printemps et l'été, les organisateurs de croisières ont suspendu sine die les escales dans ce pays depuis l'attaque. "Même si le nombre de demandes de rapatriement a été insignifiant et celui des annulations, reports ou changements de destination est demeuré faible, les réservations sont, depuis le 18 mars, en forte baisse (...) par rapport à la même période de 2014", a précisé Jean-Pierre Mas.

"Il n'en demeure pas moins que la façon la plus efficace d'exprimer sa solidarité avec la Tunisie, c'est d'aller en Tunisie", a insisté le président du Snav. Un message largement relayé par les internautes, dès jeudi 19 mars. "Ne cédez pas à la peur, continuez de visiter la Tunisie", ont-ils déclaré sur les réseaux sociaux, en soutien aux 10% de la population tunisienne qui travaillent dans le secteur touristique.