Cet article date de plus de six ans.

Desmond Tutu se fait cambrioler pendant l'hommage à Nelson Mandela

Le prix Nobel de la paix et son épouse se trouvaient alors au stade de Soweto, près de Johannesburg, pour la cérémonie en mémoire de l'ex-président sud-africain.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le prix Nobel de la Paix Desmond Tutu pendant son discours de clôture lors de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela, à Johannesburg (Afrique du Sud), le 10 décembre 2013.  (ALEXANDER JOE / AFP)

Les voleurs ont profité de son absence annoncée. La résidence de Desmond Tutu, au Cap, a été cambriolée, mardi 10 décembre, alors que l'ancien archevêque anglican se trouvait à Soweto, près de Johannesburg, pour la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela. Les cambriolages, parfois accompagnés de violence, sont extrêmement courants en Afrique du Sud.

"Nous ne sommes pas en mesure de dire exactement ce qui a été volé", étant donné l'absence de l'archevêque, encore à Johannesburg mardi, a précisé le porte-parole du Prix Nobel de la paix. "Mais la maison n'a pas été pillée", a-t-il ajouté, précisant que le cambriolage était survenu mardi en début de soirée.

Un premier cambriolage en août

En clôturant mardi vers 16 heures la cérémonie d'hommage à Mandela, Desmond Tutu, 82 ans, avait béni la foule, et avait arraché une promesse au public : il lui avait fait crier "Yes" après lui avoir intimé : "Nous promettons à Dieu que nous allons suivre l'exemple de Nelson Mandela."

L'archevêque anglican a déjà été victime d'un cambriolage en août dernier dans sa résidence de Milnerton, cette fois-là alors qu'il y dormait avec sa femme. Le cambriolage n'avait pas été accompagné de violence. Le ou les suspects s'étaient enfuis avec de petits objets ménagers. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.