Afrique du Sud : des violences et des pillages après la condamnation pour outrage à la justice de l’ancien président, Jacob Zuma

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Afrique du Sud : des violences et des pillages après la condamnation pour outrage à la justice de l’ancien président, Jacob Zuma
franceinfo
Article rédigé par
G. Dehlinger, D. Fuchs - franceinfo
France Télévisions

Plusieurs villes et quartiers d’Afrique du Sud sont le théâtre de violences et pillages depuis la condamnation pour outrage à la justice de l’ancien président, Jacob Zuma.

Depuis quelques jours, l’Afrique du Sud est frappée par une vague de violences et de pillages qui a déjà fait 117 morts. La condamnation pour outrage à la justice de l’ancien président, Jacob Zuma, a mis le feu aux poudres. À Durban, c’est l’anarchie, la circulation est bloquée tandis que des personnes pillent les entrepôts sur le bord de la route. Alors des groupes d’auto-défense, faits de civils, se sont constitués, avec notamment des chauffeurs de taxi. Ils corrigent les pilleurs avec des coups de bâton.

L’armée en soutien de la police

"Nous ne sommes pas contents de ce qui se passe ici, que des gens viennent et détruisent nos biens. Il faut intervenir et parler à la communauté", explique Paul Magolego, membre de l’association des taxis de Vosloorus. Des centres commerciaux ont été ravagés. L’armée a été déployée pour venir en soutien de la police, débordée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.