Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Le Parlement afghan violemment secoué par un attentat kamikaze à Kaboul

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
DLTFTV_MAM_5275373
APTN
Article rédigé par
France Télévisions

Deux personnes ont été tuées dans cette attaque, ainsi que sept assaillants qui avaient fait exploser une voiture puis déclenché une fusillade.

Les images proviennent des caméras de surveillance du bâtiment. Les rebelles talibans ont attaqué, lundi 22 juin, le siège du Parlement afghan à Kaboul (Afghanistan), signe de la pression croissante qu'ils exercent sur le gouvernement et ses troupes en cette intense "saison des combats".

L'assaut, typique des rebelles qui envoient régulièrement des kamikazes attaquer les bâtiments officiels ou les symboles de la présence occidentale à Kaboul, a débuté vers 10h30. Il s'est achevé deux heures plus tard avec la mort des sept assaillants, selon un porte-parole adjoint du ministère de l'Intérieur. Tous les parlementaires, dont certains étaient en session sur place au moment de l'attaque, sont sains et saufs. 

Une femme et un enfant tués dans l'attentat

Un kamikaze taliban au volant d'une voiture piégée a lancé l'assaut en faisant exploser son véhicule juste devant les grilles du Parlement. Selon la mission de l'ONU dans le pays (l'Unama), deux personnes, une femme et un enfant, ont été tuées dans l'explosion. Une trentaine de personnes ont été blessées.

La forte déflagration, suivie d'une épaisse fumée noire, a déchiqueté le véhicule et secoué tout le bâtiment, comme on peut le voir sur cette vidéo. Juste après l'explosion, un groupe d'insurgés a pénétré dans un bâtiment adjacent au Parlement, déclenchant des échanges de tirs. Ces six combattants se sont ensuite retranchés à l'intérieur de ce bâtiment, où ils ont été tués par les forces de sécurité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.