Témoignage : ils ont fui l'Afghanistan

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Témoignage : ils ont fui l'Afghanistan
France 2
Article rédigé par
V.Lerouge, T.Cuny, M.Behboudi, J.Jonas, S.Auvray, N.Lachaud - France 2
France Télévisions

Les opérations d'évacuations se poursuivent en Afghanistan. L'armée française a exfiltré un millier de personnes. Parmi elles, de nombreux Afghans. Certains témoignent de la violence des talibans.

Ce sont les premiers pas en France pour un couple d'Afghans, dans un hôtel proche de l'aéroport de Roissy (Val-d'Oise). Baktash et Sina Rawesh ont atterri le dimanche 22 août avec un avion de l'armée française. Lui est journaliste, elle militante pour le droit des femmes, et ils n'avaient pas d'autre choix que de fuir le pays. "On ne voulait pas partir d'Afghanistan, mais on a dû le faire, pas d'autre choix." "Ceux qui travaillent dans les médias, les militants pour les droits des femmes ou les ONG peuvent être exécutés. Ils assassinent des journalistes, ou ils les battent, ils en kidnappent, donc nos vies étaient en danger", résume Sina.

Chaos et effroi

Ils n'avaient pas imaginé que les talibans prendraient si vite le pouvoir dans la capitale, et tout s'est précipité. "Quand on a vu que les talibans arrivaient chez nos voisins, ils commençaient à fouiller maison par maison, on a commencé à détruire tous nos documents. Nos photos, nos CD, pour qu'ils ne trouvent rien", se souvient Baktash. Après avoir obtenu un visa via l'ambassade de France, ils se sont rendus à l'aéroport et ont dû attendre, entassés, dans le chaos. "On a vu un bébé écrasé sous les pieds des gens", raconte Baktash.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.