Cet article date de plus de cinq ans.

Les talibans confirment la mort du mollah Omar

Ils n'ont toutefois pas précisé, jeudi, la date de sa mort, ni le nom de son successeur.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un portrait du mollah Omar sur le site d'information afghan "Tolonews", le 23 mai 2011. (AHMAD MASOOD / REUTERS)

C'est une nouvelle fois confirmé. Les talibans ont annoncé, jeudi 30 juillet, que leur chef, le mollah Omar, était mort des suites d'une maladie. Ils n'ont toutefois pas précisé quand sa mort est intervenue, ni le nom de son successeur. Mercredi, le gouvernement afghan avait confirmé de son côté cette information, révélée par la BBC.

Leur communiqué ne livre pas de précisions sur la date de la mort du mollah Omar. Mais il précise que "sa santé s'est détériorée ces deux dernières semaines". Les talibans suggèrent ainsi que sa mort est bien plus récente qu'avril 2013, date avancée par les autorités afghanes, selon lesquelles le dirigeant taliban est mort dans un hôpital de Karachi, au Pakistan.

Pas encore de successeur officiel

Le texte précise que le mollah Omar "est resté dans le pays [l'Afghanistan] ces quatorze dernières années". "Il n'a pas passé une seule journée au Pakistan ou dans un quelconque autre pays", contredisant ainsi certaines sources qui assuraient qu'il s'était réfugié au Pakistan.

Avec l'officialisation de sa disparition se pose désormais la question de sa succession. Le texte ne précise pas qui sera son remplaçant. Pourtant, selon Reuters, qui cite deux commandants afghans présents à une réunion, le numéro 2 des talibans, Akhtar Mohammad Mansour, a été élu nouveau chef suprême.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.