Cet article date de plus de six ans.

L'armée britannique met fin à 13 ans de mission de combat en Afghanistan

L'Union Jack a été baissé pour laisser la place au drapeau afghan, sur la base de Camp Bastion, dans le sud-ouest du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats britanniques baissent leur drapeau sur la base militaire de Camp Bastion, dans la région du Helmand, en Afghanistan, le 26 octobre 2014. (SERGEANT OBI IGBO / CROWN COPYRIGHT 2014 / AFP)

L'armée britannique met fin à sa mission de combat en Afghanistan, après 13 années de guerre, qui n'ont pas permis de neutraliser les talibans dans le sud. Les Britanniques ont rendu aux forces afghanes le contrôle de Camp Bastion, dans l'instable province du Helmand (sud-ouest), dimanche 26 octobre. "Alors que les drapeaux sont abaissés au camp Bastion, nos forces armées peuvent rentrer la tête haute - fières de tout ce qu'elles ont accompli pour nous protéger", écrit le Premier ministre britannique David Cameron sur Twitter.

Lors de la même cérémonie, les Afghans ont pris le contrôle de la base américaine de Camp Leatherneck, qui jouxte Camp Bastion, et l'Union Jack comme la bannière étoilée y ont été baissés, laissant place aux couleurs afghanes. L'armée afghane prend ainsi le contrôle de la région militaire du sud-ouest, qui reste l'un des principaux bastions des insurgés talibans après 13 années de conflit.

La date de leur départ tenue secrète

Plusieurs centaines de Marines américains et de soldats britanniques vont quitter le Helmand bientôt, à une date qui n'a pas été révélée pour des raisons de sécurité, avant de rentrer dans leurs pays respectifs. Pour les Britanniques, qui ont eu jusqu'à 9 000 soldats en Afghanistan, ce retrait marque la fin de la mission de combat, mais 500 soldats resteront dans le cadre de l'opération "resolute support", (soutien inébranlable), essentiellement à Kaboul.

Au plus fort de la présence de la coalition en 2011, quelque 140 000 soldats de l'Otan étaient présents en Afghanistan. Aujourd'hui, il en reste environ 40 000. Une force résiduelle d'environ 12 000 soldats, dont 9 800 Américains, doit rester sur place après décembre 2014, dans une mission de soutien et de formation de l'armée afghane. Au total, 453 soldats britanniques et 2 349 américains ont été tués en Afghanistan depuis 2001, selon le site indépendant icasualties.org.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.