Afghanistan. Les Etats-Unis veulent garder 10 000 soldats dans le pays

Selon le "Wall Street Journal", la Maison Blanche veut conserver des soldats en Afghanistan après la fin formelle des opérations prévue en 2014.

Un soldat américain en Afghanistan, le 4 novembre 2012.
Un soldat américain en Afghanistan, le 4 novembre 2012. (GORAN TOMASEVIC / REUTERS)

AFGHANISTAN - Le retrait ne sera pas total. Le Wall Street Journal (article en anglais) a révélé dimanche 25 novembre que le président américain, Barack Obama, voulait conserver environ 10 000 soldats en Afghanistan après la fin formelle des opérations de combat dans ce pays, prévue en 2014.

Citant de hautes autorités américaines anonymes, le journal indique que ce projet correspond aux recommandations présentées par le général John Allen, commandant des forces américaines et internationales en Afghanistan. Ce dernier a proposé de conserver entre 6 000 et 15 000 soldats américains dans ce pays. Ces forces mèneront des opérations de formation et d'antiterrorisme après la fin de la mission de l'OTAN fixée en 2014, indique l'article.

Le président afghan pose ses conditions

Environ 67 000 soldats américains sont actuellement déployés en Afghanistan, auxquels s'ajoutent 37 000 soldats de la coalition et 337 000 soldats et policiers afghans qui constituent les Forces de sécurité nationale afghane (ANSF). Les Etats-Unis et l'Afghanistan ont lancé des pourparlers cruciaux, le 15 novembre, à propos du statut des forces américaines qui resteront dans le pays après le départ des troupes de combat de l'Otan, en 2014.

Le président afghan, Hamid Karzai, serait prêt à accepter la présence de troupes américaines après 2014 si ses demandes principales sont respectées, selon le Wall Street Journal. La principale demande du président est que les soldats américains puissent être jugés, en cas de bavure, par des tribunaux afghans. Cependant, des analystes de la défense interrogés par le quotidien estiment que la mission de formation contre le terrorisme imposera une présence beaucoup plus importante des troupes américaines, allant peut-être jusqu'à 30 000 soldats.