Afghanistan : une famille lyonnaise, coincée à Kaboul, va pouvoir rentrer

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Afghanistan : une famille lyonnaise, coincée à Kaboul, va pouvoir rentrer
France 2
Article rédigé par
B. Delombre, D. Olliéric, M. Behboudi, F. Le Moal, E. Prigent, O. Martin, P. Fivet, T. Simonet, Y. Kadouch, S. Gravelaine - France 2
France Télévisions

Une famille lyonnaise qui était coincée à Kaboul, en Afghanistan, au milieu des talibans, va enfin pouvoir quitter le pays. Ils étaient partis en Afghanistan pour rendre visite à des proches. 

Au milieu d'un quotidien miné par l'inquiétude liée à la prise de pouvoir de Kaboul (Afghanistan) par les talibans il y a trois semaines, des enfants jouent dans un jardin muré d'une maison de la capitale. Arrivés le 22 juillet dernier pour rendre visite à de la famille, un commerçant lyonnais, sa femme et ses trois enfants sont depuis bloqués dans le pays. Malgré leurs passeports, fin août, ils n'ont pu rejoindre l'aéroport pris d'assaut par les Afghans, lors des opérations d'évacuation.

Un avion pour la France le 10 septembre

"C'était impossible de partir à l'aéroport pour attendre 10 à 15 heures dans la queue avec un enfant de trois ans", explique le père. Alors, la famille reste enfermée à la maison. À Lyon, devant l'école des enfants, des parents d'élèves s'inquiètent de la situation de la famille bloquée en Afghanistan. "C'est malheureux pour elle (la mère, ndlr) et pour ses enfants", déclare une amie. Malgré un trafic aérien encore extrêmement limité au départ de Kaboul, la famille a bon espoir de prendre un avion pour la France, vendredi 10 septembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.