Afghanistan : témoignage du dernier pilote américain à avoir quitté le pays en août 2021

Publié Mis à jour
Afghanistan : témoignage du dernier pilote américain à avoir quitté le pays en août 2021
France 2
Article rédigé par
C. Guttin, T. Donzel, K. Sullivan Den Bergh - France 2
France Télévisions

Les scènes de chaos qui se sont déroulées à l’aéroport de Kaboul, en Afghanistan, en août 2021, resteront à jamais gravées dans la mémoire du lieutenant-colonel Alex PelbathIl était aux commandes du dernier avion américain qui a quitté le sol afghan.

Le lieutenant-colonel américain Alex Pelbath a été l’un des premiers à être arrivé en Afghanistan à bord de son avion C17, ainsi que le dernier pilote à avoir quitté le pays. Avec ses 20 ans de service dans l’United States Air force, il a évacué des milliers de civils à Kaboul, en Afghanistan, à l’été 2021. La mission a été la plus dure de sa carrière. "Au début, on devait atterrir à Kaboul et évacuer des militaires, et puis on nous a dit : 'Est-ce que vous pouvez prendre d’autres personnes avec vous ?'. On a dit : 'Bien sûr'", raconte-t-il.

Sur le tarmac de l’aéroport de Kaboul, des milliers d’Afghans tentent alors de fuir le pays, en s’accrochant sur les avions américains. Le militaire a toujours en mémoire les images de civils tombant du ciel. 

"Nous n’étions pas prêts pour ça"

Malgré les risques d’attentat et le chaos, le lieutenant-colonel a effectué une dizaine d’évacuations. Il répond aux critiques d’impréparation des militaires américains : "Personne n’était préparé à la réaction de la population afghane. C’est sûr, nous n’étions pas prêts pour ça. Quand on voit les vidéos avec les gens agglutinés autour de l’avion, ce n’est pas notre méthode préférée d’évacuation.Il n’oublie pas les centaines d’Afghans qu’il n’a pas pu évacuer. Après deux semaines d’évacuations, il était le dernier pilote à quitter la piste de l’aéroport de Kaboul. Cela faisait 20 ans que les Américains étaient présents dans le pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.