Afghanistan : les talibans mettent en garde les États-Unis en cas de report du retrait des troupes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Afghanistan : les talibans mettent en garde les États-Unis en cas de report du retrait des troupes
franceinfo
Article rédigé par
S. de Misouard - franceinfo
France Télévisions

De nombreux Afghans sont toujours massés à l’aéroport de Kaboul, lundi 23 août. Joe Biden avait évoqué un possible report du retrait des troupes américaines, prévu le 31 août, mais les talibans ont mis en garde les États-Unis.

La situation est toujours chaotique en Afghanistan et à l’aéroport de Kaboul, la capitale, lundi 23 août. La question d’un report du départ des troupes américaines, prévu le 31 août, est sur la table depuis plusieurs jours. Discret face caméra à ce sujet, Jean-Yves Le Drian a néanmoins confié, en privé, "qu’un délai supplémentaire est nécessaire pour mener à bien les opérations en cours". Le ministre des Affaires étrangères était à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis.

Rétropédalage américain

Du côté des Britanniques aussi, la possibilité de prévoir plus de temps est à l’étude. Sans les Américains, impossible de contrôler le site de l’aéroport, à la portée des talibans, nouveaux maîtres du pays. Si Joe Biden ouvrait la voie à un possible décalage de ce retrait, le président américain, par la voix de son conseiller spécial, a rétropédalé. "Nous pensons avoir le temps, d’ici au 31 août, d’évacuer tous les Américains qui le souhaitent", a expliqué Jake Sullivan. Les talibans ont menacé les États-Unis en cas de report du départ des troupes. Un sommet virtuel du G7 est prévu à ce sujet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.